Installation du groupement régional du CCDO de Bouaké

Le ministre d’Etat ivoirien, ministre de l’intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko, a procédé, vendredi 23 janvier 2015, à l’installation du groupement régional du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO) de Bouaké (379 Km au nord d’Abidjan, ex-fief de la rébellion armée), en présence des grands commandements de l’armée et du secrétaire du Conseil national de sécurité (CNS), Alain-Richard Donwahi.

‘’Vous qui avez l’angoisse de l’insécurité, des coupeurs de route, des braqueurs, aujourd’hui, vous avez une force qui vient en appui aux forces existantes à Bouaké(…) une force qui vient avec une fonctionnalité qui permet une efficacité sur le terrain » a déclaré le ministre Bakayoko.

‘’Je vous apporte un outil concret de développement » a-t-il poursuivi en direction des autorités et des populations de Bouaké, estimant à une dizaine de véhicules la capacité de mobilité du CCDO Bouaké.

‘’Un élément de la sécurité c’est la mobilité des forces, il faut que les éléments soient capables d’aller rapidement sur les lieux » a-t-il fait remarquer, promettant pour bientôt le système de caméra de surveillance pour accroitre l’efficacité des forces de sécurité de la ville.

Parlant du bilan de cette compagnie mixte qui regroupe les éléments issus des grands commandements de l’armée que sont les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), de la gendarmerie et de la police nationale, le ministre Bakayoko le trouve ‘’satisfaisant » à Abidjan.

Car, a-t-il soutenu, cela a permis de garantir le niveau de sécurité à Abidjan malgré une réduction considérable du nombre de barrages à Abidjan. ‘’L'expérience du CCDO a été un succès à Abidjan » a-t-il insisté, ajoutant que ‘’le travail du gouvernement c’est de faire en sorte que les populations se sentent bien et en sécurité. »

‘’Je vous souhaite des jours meilleurs avec l’installation du CCDO à Bouaké », a encore ajouté le ministre d’Etat, exhortant les éléments du CCDO de Bouaké au respect des populations.

Auparavant, le 1er adjoint au maire de Bouaké, Zoumana Ouattara a traduit toute la reconnaissance des populations de la ville au Président de la République, Alassane Ouattara pour l’installation du CCDO à Bouaké, se réjouissant que ‘’ce déploiement de cette unité à Bouaké apportera une certaine quiétude aux populations ».

Composé de 75 personnes, le CCDO de Bouaké aura officiellement son chef, dans les prochains jours.Après Bouaké, le Ministre d’Etat Hamed Bakayoko s’est rendu à Yamoussoukro, la capitale politique et administrative pour y installer, un autre groupement régional du CCDO.

Source: APA