Des diplomates s'enquièrent du fonctionnement du CCDO

Le fonctionnement du Centre de Coordination des Décisions Opérationnelles (CCDO) a été expliqué ce vendredi 10 Mai à une dizaine de diplomates étrangers accrédités en Côte d’Ivoire et membres du groupe consultatif de la Réforme du Secteur de la Sécurité dans le pays à sa base sise au Ministère de l’Intérieur au Plateau (Abidjan).

Accompagnés par le Secrétaire du Conseil National de la Sécurité, Alain Richard DONWAHI, ces diplomates se sont imprégnés du fonctionnement du CCDO ainsi que des méthodes d’intervention de cette unité d’élite qui regroupe 750 éléments de la Gendarmerie, de la Police et des Force Républicaines de Côte d’ivoire, et dont la mission est d’assurer la coordination des opérations de sécurité dans le district d’Abidjan. « Nous souhaitons que la Côte d’Ivoire aille plus loin avec cette bonne initiative, et qu’elle face en sorte que la surveillance du CCDO s’étende aux frontières ; cela va contribuer à lutter efficacement contre la circulation des armes et des autres produits prohibés », a déclaré au terme de cette visite guidée le représentant de la CEDEAO en Côte d’ivoire, Oluwolé Coker James.

L’ambassadrice du Canada, ainsi que le représentant de l’Union Africaine (UA), respectivement Chantal de Varrenes et Ambroise Niyonsaba, ont pris part à cette visite qui les a conduits dans les différents services du CCDO dont la salle des opérations, où des agents font la veille suivant des écrans reliés à des caméras placées en divers endroits de la ville, et recevant les alertes des habitants.